Un monde de (t)out

Il faut de tout pour faire un monde
Et celui ci a même besoin de connards comme Sarkozy
Il a fait sortir beaucoup de zonards de leur léthargie
Intellectuelle rime souvent avec conflictuelle
Heureusement que le talent n’est pas pédant
Autrement, j’aurais pas pu, si le don était payant

Dans ce bas monde, je ne connais pas de savant
Il n’y a que des sachants parmi d’autres ignorants
A quoi sert la science si elle n’a pas de conscience
A quoi sert la connaissance, si elle n’a plus de décence
“Science sans conscience n’est que ruine de l’âme”

La beauté a une dette envers la mocheté
Car la bravoure ne vaut que par la lâcheté
Si on parle de la lumière, elle le doit à l’obscurité
Et même les étoiles ne brillent qu’au milieu des ténèbres
Si la reconnaissance ne se trouvait que dans les livres
L’âne qui porte la bibliothèque n’aurait pas reconnu son chemin
De croix ou de croissant, l’essentiel est d’avoir une foi
De garder son Franc Soi, quelque soit sa Holland
Pas facile de porter l’héritage d’un Mythe Errant
Et de rester “propre”, même quand le Macquis devient Sale

Si la démocratie peine en Ouganda, c’est parce qu’un certain Monsieur est Venu
Si jamais tu vas à Banjul, ne dis jamais à Yaya, Jammey
Au palais des putschistes, les gens n’aiment pas l’or Sans Carat
Mais, est-ce qu’on a besoin d’un Compas-Oré,
Pour dessiner la carte de ce monde devenu carré
Où le miroir de la mémoire est rangé dans les tiroirs
Où les despotes et les tyrans portent des habits de lumière
Pendant que les patriotes sont mis sous l’éteignoir

Il faut de tout pour faire un monde
Mais n’avons pas besoin de ce virus qui rime avec Obama
Peut être qu’il est sorti tout droit de sa Barack
Toi et ton oiseau, qui dans Ton nid, Blaire
C’est toujours les mêmes qui montrent la direction
Et celui qui change de position, change d’opposition
Bruits de bottes en Irak
Bruits de côtes à Bangui
Armes chimiques à Damas
Drones à Gaza
Le royaume jadis uni de Libye est divisé par des tribus
Et pendant ce temps, les haramistes font la loi au Nigéria
Et au nom de la religion s’il vous plait!
S’Il faut de tout pour faire un monde
Dans ce tout, il y a des choses pour lesquelles, j’effacerai le premier “T”

Diamil MC, septembre 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *