NEWS: La littérature, “un acte de partage”

Samedi 29 novembre 2014, Diamil MC a participé à l’émission “En toute objectivité” de la chaine Sunuker FM, la première radio africaine en Californie, Etats Unis. Animée par M. Amadou Moctar Mbaye, cet espace était consacré aux auteurs des éditions et diffusion Athena. Diamil MC a expliqué sa vision de ce qu’est le slam et a procédé à une lecture des poèmes.

L’émission a compté parmi ses invités l’écrivain Saint-louisien Louis Camara. Après son intervention, Diamil a révélé que c’est grâce à lui qu’il a commencé à écrire ses premières nouvelles, un genre littéraire qui lui était jusque là inconnu.

“C’est grâce à Louis Camara et son ouvrage ‘Il pleut sur Saint Louis’ que j’ai découvert ce genre littéraire. Cela m’a beaucoup marqué et j’ai commencé à m’y adonner” a affirmé Diamil.

Ce travail Covera abouti dans l’année 2012 à la publication du tout premier recueil de nouvelles de Diamil Moustapha Ciss intitulé “Trente mille volts de rêve”, paru aux Editions Diaspores-Noires.

Louis Camara a remercié Diamil du témoignage et a signalé le role de la littérature qui est, selon lui, “un acte de partage”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *